forum RPG post-apocalyptique
 

Partagez|
MessageSujet: Endure & Survive - Ellie Williams Mar 3 Jan - 12:19
Ellie Williams

Ellie Williams

She's a rebel, she's a saint and she's dangerous. She's a rebel, vigilante. Missing link on the brink of destruction.


Surnom : L / Baby Girl ou Kiddo par Joel
Âge et Lieu de Naissance : 17 ans. Née non loin de Boston au cours de l'année 2019

Situation familiale : Célibataire
Orientation sexuelle : Homosexuelle

Particularités : A un tatouage sur l'endroit de sa morsure au niveau du poignet droit.
Habitudes : Langage vulgaire ○ N'écoute jamais les ordres donnés ○ Toujours armée
Faction : Sanctuary
Fonction/Métier : Leader du Sanctuaire

Avatar : Ellen Page
Credit : Lola & Tumblr

Inventaire


Armes : Cran d'arrêt, arc et un 9 mm
Objets utiles ou inutiles : Sac à dos contenant des effets personnels, guitare
Objets rares : Un Walkman

Possession(s) plus personnelle(s) : Lettre de sa mère Anna, pendentif des Fireflies de Riley, robot de Sam, photo de Joel et Sarah.

Véhicule(s) : Aucun (pour le moment Razz)

Ange ou Démon ?

Ellie est une jeune adolescente qui n’a connu que le monde dévasté par le cordyceps. N’ayant jamais connu ses parents elle est devenue une fille solitaire et devant se débrouiller toute seule, faisant d’elle une enfant rebelle et vulgaire. Ellie a connu l’enfer de ce monde et c’est donc naturellement qu’elle est devenue assez endurcie. C’est une jeune fille qui n’aime pas recevoir d’ordres surtout de la part de gens qu’elle ne connaît pas bien. Dans le fond Ellie est très méfiante à propos des humains, elle a vu ce qu’ils sont capables de faire quand ils sont désespérés et à présent elle ne fait pas confiance à beaucoup de monde. C’est une fille têtue capable de s’énerver pour prouver qu’elle a raison ou que son plan est le meilleur. L’adolescente est également très impulsive et agira parfois sans réfléchir préférant écouter son instinct ou obéissant à ce que lui dicte son cœur. Vous l’aurez également compris, Ellie est une casse-cou. Etant parfois soumise à ses impulsions, la jeune fille est capable de se mettre dans des situations dangereuses uniquement pour atteindre son but ou sauver la vie de quelqu’un. Inutile donc de dire qu’Ellie est assez émotive et laisse parfois trop ses émotions guider ses pas. Malgré son apparence méfiante, rebelle et vulgaire, la jeune fille n’en reste pas moins quelqu’un qui a des sentiments qu’elle ne saurait ignorer. Elle est capable de beaucoup de choses pour les gens qu’elle aime, même mourir si nécessaire. Ceci fait donc d’Ellie une fille vulnérable et même si elle s’entraine dur pour le combat au corps à corps ou avec des armes, elle n’est pas souvent capable d’affronter seule une horde d’infestés ou d’humains. D’ailleurs même si elle ne le montre pas beaucoup, Ellie a très peur de ces infestés car à chaque fois ils lui rappellent le jour où elle s’est fait mordre et la mort de son amie Riley. Ayant grandi dans ce monde apocalyptique, l’adolescente vit dans la peur constante, l’angoisse et le deuil. Au fond elle est une fille brisée tout comme son sauveur, Joël, l’homme qu’elle considère aujourd’hui comme un père et pour qui elle sera capable de tout.

Il faut quand même ajouter derrière ces nombreux défauts quelques qualités qui rendent Ellie attachante. La jeune fille est d’une nature gentille et sociable, réussissant facilement à bien s’entendre avec des gens qui lui inspirent confiance. Elle est également amusante en posant des questions étranges sur des choses du passé qu’elle ne connaît pas (comme les marchands de glace par exemple, chose qu’elle n’arrive toujours pas à imaginer). Ellie est même capable de faire des blagues à des moments pas souvent opportuns. La jeune fille est aussi rusée et capable d’imaginer des plans pour s’en sortir par exemple même si Joël n’est pas toujours d’accord. Elle a d’ailleurs réussi à s’ouvrir à lui plus qu’à n’importe qui et lui aussi. Ils partagent aujourd’hui une relation père/fille fusionnelle et indestructible. Ellie possède de nombreuses ressources et elle est très imaginative ainsi c’est assez normal qu’elle ai eu l’idée du Sanctuaire, un lieu sans infecté et devenant une sorte de petit paradis pour les personnes comme elle, mordues mais non infectées. C’est par sa force de conviction et son espoir démesuré dans cette entreprise qu’elle a réussi à convaincre Joël. Ellie peut en effet se montrer très persuasive si la cause vaut la peine qu’on se batte pour elle. La jeune fille met actuellement toute ses forces dans cette entreprise par espoir de voir le monde devenir un peu plus beau mais aussi pour éviter aux jeunes enfants de traverser les dures épreuves qu’elle a elle même traversées. Bien sur, ceci a rendu Ellie plus mature mais surtout plus dégoutée par les humains de ce monde horrifique. Par ces aventures elle est devenue encore plus débrouillarde qu’elle ne l’était déjà et maintenant Ellie est presque une experte de la survie en monde hostile. Bien sûr, elle doit la vie à Joël et elle ne lui sera jamais assez reconnaissante pour ça.

Choses à savoir

Ellie ne sait pas nager. Elle n’a jamais eu l’occasion d’apprendre dans ce monde apocalyptique et cela a parfois demandé à Joël de se montrer inventif pour faire traverser à sa protégée des étendues d’eau. Ayant failli mourir noyée il y a trois ans avec Joel juste avant la fin de leur voyage, l’adolescente a aujourd’hui une phobie de l’eau. Elle souffre également de monophobie à savoir la peur d’être seule, raison pour laquelle elle pourrait tout faire pour protéger Joel afin de ne jamais le perdre.

L’adolescente est devenue une très bonne chasseuse de gibier. Lorsque Joël était dans le coma elle a du se débrouiller seule quelques temps et s’est donc entrainée sur des lapins. Aujourd’hui elle est capable de chasser des gibiers plus gros.

Ellie n’a pas beaucoup d’objets personnels, le peu qu’elle possède se trouve dans son sac à dos qu’elle ne quitte jamais : une photo de Riley et elle avec le pendentif des lucioles de cette dernière, un petit robot en plastique qu’elle voulait offrir à Sam, deux livres de blagues, une note de sa mère, un cran d’arrêt, un walkman qui ne fonctionne pas et enfin la photo de Joël et Sarah. Ce n’est pas grand chose mais Ellie y tiens beaucoup.

Depuis qu’ils vivent une vie plus tranquille au Sanctuaire, Joel a appris à Ellie à jouer de la guitare. Ainsi, elle s’entraine très souvent sur une vieille guitare et commence même à chanter en même temps. Ce n’est pas toujours très juste mais cela plait beaucoup à la jeune adolescente qui aime s’évader à travers la musique.

Enfin, Ellie possède désormais un tatouage sur le bras droit, masquant sa morsure et évitant ainsi que d’autres humains ne se posent trop de questions ou soit trop méfiants. Il représente énormément de chose pour la jeune fille. La fougère est une fougère spécifique du Massachusetts, région dans laquelle elle est née, quand à la seconde c’est une fougère plus commune qu’elle a rencontrée lors de son voyage avec Joel. Le papillon de nuit quand à lui représente les Fireflies mais surtout, la mort de Riley qui restera a jamais gravée dans son esprit et dans sa peau.
black pumpkin




Derrière l'écran
Pseudo : Lola
Âge : 25 ans
Pays : France
Fréquence de connexion : Tous les jours sauf absence
Inventé ou scénario : Inventé
Nous autorises-tu à le remettre en jeu ? Oui
Commentaires : Enfin de retour !!
black pumpkin
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 24/01/2014


Qui es-tu ?
Age du perso :: 17
Métier :: Leader du Sanctuaire
Localisation:
Voir le profil de l'utilisateur http://fuckyeah-rpg.tumblr.com/
Leader du Sanctuaire
MessageSujet: Re: Endure & Survive - Ellie Williams Mar 3 Jan - 12:20
Ellie Williams

Mon passé me rattrape...




Par où commencer … ? Tout d’abord je dois avouer que ce n’est pas mon idée mais quelqu’un m’a conseillé d’écrire ce journal afin de toujours me souvenir par quoi je suis passée et j’en suis arrivée. L’idée est étrange, pourquoi écrire sur un journal m’aiderais à ne pas oublier mes racines, mon histoire … ? Tout m’est gravé dans la peau … Mais soit, j’ai un peu de temps à tuer alors allons-y …

Je crois qu’on doit commencer par l’enfance dans ces cas là, alors, faisons simple. Je n’ai presque aucun souvenir de mes premières années. Je ne connais pas ma date de naissance, juste l’année et vaguement le lieu. Je suis donc née au cours de l’année 2019 près de Boston. Ma mère est morte le lendemain de la naissance d’une cause que j’ignore toujours. Etait-elle infectée, malade … ou pire … s’est-elle suicidée … ? Je n’aurais jamais la réponse. Tout comme l’identité de mon père biologique d’ailleurs. Je n’ai jamais eu la moindre information à son sujet. Mais tout cela m’importe peu, sauf peut être le désir que je garde secrètement d’avoir un jour pu connaître ma mère, Anna, ou avoir ne serait-ce que l’image vague d’un souvenir de son visage ou de sa voix. Mais rien. Je suis née seule dans un monde bien différent ce qu’il fut. Je n’ai jamais connu le monde d’avant comme certains disent. Non, moi je n’ai connu que cette vaste étendue d’immeubles en ruines, de nature florissante et de ces infectés pourris jusqu’à la moelle.

Très tôt j’ai donc été ramenée à la zone de quarantaine de Boston pour y passer mon enfance, recueillie dans l’école militaire. J’ai donc appris très tôt à me défendre et plus tard à me battre. C’est vers mes treize ans que je commençais à me révéler, devenant rebelle, mal polie, dégoutée de ce monde. Je rencontrais pourtant Nate Grey, un jeune militaire plutôt drôle et sympa avec qui je liais une profonde amitié fraternelle. Il m’apprit à me défendre un peu mieux, monter à cheval et ensemble, nous avons fait pas mal de conneries. Par mes propres actes, je me retrouvais souvent devant le bureau du directeur de l’école militaire que j’envoyais chier. Je fus souvent puni et donc de corvée, nettoyant des voitures salies par le sang et les restes de cadavres. C’est durant ces années là également que je fis la connaissance de Riley, celle qui deviendrait bientôt très chère à mon cœur. Elle avait trois ans de plus que moi et était tout aussi rebelle. Ensemble, nous avons fait les quatre cent coups, fuyant de nos dortoirs la nuit pour trainer du côté du vieux centre commercial à l’abandon. Un jour que nous étions en sorties non autorisées, nous avions volés un talkie-walkie et entendirent que les lucioles étaient dans le coin. Poussées par la curiosité nous sommes allés à leur rencontre. Nous étions sur un toit et observions un combat entre la FEDRA et les lucioles, ces derniers étant en mauvaise posture. Riley décida alors de balancer des fumigènes pour distraire la FEDRA qui nous repéra et nous visa. Nous nous sommes enfuis avant de nous retrouver confronter à un infecté que Riley tua. J’étais encore sous le choc quand nous fûmes embarqués par les lucioles. Dans leur QG je rencontrais alors une certaine Marlène qui me donna une enveloppe et m’expliqua de l’ouvrir une fois que je serais seule. Je ne comprenais pas et Riley argumenta alors sur le fait qu’elle voulait devenir une luciole. Marlene et elle se disputèrent et je fini par récupérer une arme sur un mec à côté pour tirer un tir d’avertissement. Bordel de merde je ne comprenais plus rien ! Je fus encore plus choquée quand Marlene hurla mon prénom pour me dire d’arrêter. Elle m’expliqua alors qu’elle avait connu ma mère, que l’enveloppe était une lettre d’elle et qu’elle avait promis à Anna de me protéger et me surveillée. Suite à toutes ces révélations j’en demeurais bouleversé. J’étais loin de me douter de tout cela et Marlene nous recommanda alors à Riley et moi de repartir avant qu’il nous arrive des problèmes. Je savais que nous serions amenées à nous revoir. Avant de la quitter elle me donna un cran d’arrêt qui appartenait autrefois à ma mère.

C’est suite à cet épisode que Riley disparu et je dois avouer que je la cru morte … Ainsi, je m’enfermais dans une sorte de bulle, ne m’ouvrant qu’à Nate. Mais, mon ancienne partenaire de malheur revint un soir, six semaines après sa disparition. Elle m’appris alors qu’elle faisait partie des lucioles et me montra son pendentif. Comme souvenir d’avant, elle décida alors de m’emmener au centre commercial ou nous avons passé la soirée à faire le plus de conneries possible. C’est alors qu’elle utilisa mon walkman pour écouter de la musique dans un grand magasin qu’elle m’entraina dans une danse. Trop heureuse de la retrouver, je sentais mon cœur battre fort dans ma poitrine. N’écoutant que mon instinct, je l’embrassais dans un élan qui nous surpris elle et moi. Riley décida alors qu’elle allait quitter les lucioles pour rester à mes côtés. Toutefois, le destin est loin d’être clément avec moi et il préféra me le rappeler encore une fois. Nous fûmes alors poursuivie par des infectés. La course fut longue, on fut attaqué plusieurs fois avant d’arriver à ce planquer dans un endroit sûr. C’est là que Riley me montra sa main … Elle avait été mordu … Moi aussi, au bras. Voilà, c’était la fin. Nous avions vécu pas mal d’aventures, ma vie n’avait pas été aussi longue et glorieuse que je l’espérais mais tel est le jeu dans ce monde, le game over était facile. Nous avons alors décidé de rester et perdre la tête ensemble plutôt que de nous suicider. Je ne sais pas combien de temps on a passé dans cette boutique mais je voyais Riley de plus en plus mal. Elle avait de la fièvre, elle convulsait et commençait à cracher du sang. Moi je n’avais rien. Elle était en train de se transformer, j’avais peur et je me demandais quand viendrait mon tour. Finalement, ce serait peut être elle qui allait me tuer. La fin de cette vie pourrie allait bientôt arriver. Puis j’entendis des bruits de pas, des ordres hurlés. Les soldats étaient là. Riley était allongée sur le sol, crachant du sang elle semblait inconsciente. J’ai voulu la réveiller mais elle a failli se jeter sur moi. Elle était encore faible et tomba sur le sol. Les soldats se rapprochaient, j’avais encore plus peur. Nous devions partir d’ici. Je regardais mon poignet, l’infection ne semblait pas m’atteindre. Mais pourquoi ? Pourquoi devais-je rester là à regarder ma seule amie mourir sous mes yeux et devenir un monstre ? J’ai vu des lumières et j’ai paniquée, je me suis enfuie quand les premiers coups de feu ont retentis. J’ai couru le plus rapidement possible et j’ai entendu les soldats tirer non loin de l’endroit ou se trouvait Riley. Je crois que j’ai pleuré mais j’ai continué à courir. Puis je me suis retrouvée dehors et j’ai continué à courir. Quand j’ai heurté quelqu’un j’ai paniqué mais la femme m’a prise dans ses bras et a semblé étonnée. Marlene était là.

J’ai passé quelques semaines avec elle, quand elle compris que je ne transformerais pas, elle vit en moi un remède sur patte et décida de m’emmener au laboratoire des lucioles bien loin d’ici pour enfin fabriquer un vaccin et guérir ce monde. J’acceptais alors, me sentant coupable de la mort de Riley et cherchant une sorte de rédemption pour ce monde, éviter peut être des tragédies pareilles de se reproduire. Mais après un problème de business entre Marlene et deux passeurs, elle me confia à ces derniers pour qu’ils m’emmènent au loin, me jurant de me retrouver au laboratoire. Réticente, je fis alors la connaissance de Tess et Joel. C’est avec eux que je sortais de la zone de quarantaine de Boston et découvrait le vrai monde pour la première fois de ma vie. Ils découvrirent rapidement ma condition mais, bien décidés à terminer leur travail, ils m’emmenèrent jusqu’au Capitole, lieu ou nous devions retrouver les lucioles qui au final n’y étaient pas. Tess avoua alors s’être fait mordre et décida de rester sur place pour nous offrir du temps alors que la FEDRA était à nos trousses. C’est le cœur lourd que Joel et moi laissions la passeuse dans ces derniers moments de vie. Après ça, l’ambiance fut étrange entre Joel et moi. Il n’était guère content de trouver le laboratoire des lucioles en me trainant avec lui et devait sans doute me reprocher la mort de son amie de longue date.

A partir de là, nous avons traversé beaucoup de choses lui et moi. D’abord nous rencontrions son gros pote de Bill, un type vraiment antipathique mais avec un bon fond c’est vrai. Puis nous avons pris la route pour rejoindre Tommy, le frère de Joel. Il avait fait parti des lucioles et pourrait nous aider. A force de trainer avec Joel, je fini par grandement m’attacher à lui. Nous avons croiser la route de Sam et Henry, une histoire qui eu une fin dramatique et me bouleversa profondément. Finalement, arrivé à l’endroit ou Tommy avait élu domicile, Joel décida de me laisser continuer la route avec lui. Hors de question ! Je fis alors comprendre à Joel que nous avions commencé cette histoire ensemble et c’est ensemble que nous irons jusqu’au bout. Je tenais trop à lui pour le laisser m’abandonner maintenant … Suite à cela, nous reprenions la route ensemble. Mais le laboratoire se trouva être une autre voix sans issue. Au cours d’un combat, Joel fut gravement blessé et c’est seule que j’ai du le maintenir en vie, priant intérieurement qu’il ne meure pas, qu’il ne m’abandonne pas, seule face à ce monde. L’hiver fut rude cette année là et, afin de nourrir Joel et le garder en vie, je me mis à chasser. Le hasard d’une rencontre me fit devenir une prisonnière de David et de son clan de cannibale. . J’allais finir en morceau et mangé par d’autres humains. Cependant, David était étrange, ce n’est que plus tard que je me rendis compte qu’avant de me manger, il comptait abuser du moi. En effet, j’avais réussi à m’échapper et il était à ma poursuite. La peur était présente, mon rythme cardiaque élevé. Alors que j’essayais de lui échapper dans une sorte de bar, il m’a rattrapé et je compris que c’était la fin. Mais j’avais encore de l’énergie et je devais me battre. Je réussi alors à rattraper in extremis un couteau et je ne fus jamais aussi violente qu’à cet instant. Je plantais le couteau dans sa tête, encore et encore, le sang éclaboussant sur mon visage. Puis on me prit en arrière et je me retrouvais dans des bras. Je luttais car je pensais que c’était les hommes de David mais je reconnu Joël. Pour la première fois de ma vie, je fondais en larmes dans les bras de quelqu’un.

Cela faisait maintenant un an que nous nous étions rencontrés et nous étions en route vers Salt Lake City pour trouver les lucioles. J’avais une appréhension terrible, une boule dans l’estomac. Etait-ce les derniers instants que j’allais passer auprès de Joel, mon passeur, mon protecteur, le père dont j’avais toujours rêvé ? Sans avoir d’autre choix, nous sommes passés dans un tunnel inondé et je suis tombé à l’eau. Je me souviens avoir appelé Joel, puis l’eau qui remplit mes poumons …

Quand je repris conscience, j’étais allongée à l’arrière d’une voiture dans une tenue d’hôpital. Joel m’a alors expliqué qu’il y avait d’autres gens comme moi mais que les lucioles avaient arrêtés de chercher un vaccin car cela était trop compliqué. Sa voix était grave et il semblait hésitant, c’était étrange. J’étais déçu et frustré car je pensais faire quelque chose de bien pour l’humanité. Je pense être la solution pour éviter que des amies se fassent mordre et meurent en se transformant en monstre. Je pensais être la solution pour que l’armée arrête de tirer sur des gens innocents, des enfants dans les bras de leur père. Finalement, je n’étais rien de tout cela. Pendant quelques temps je ne me sentais pas bien alors que nous étions en route pour retrouver Tommy et son havre de paix. Je pense que je m’étais faite à mon destin et je pensais mourir tôt pour ne plus avoir à souffrir, voir des gens mourir sous mes yeux ou pour moi. Mais finalement, j’étais toujours en vie et Joel voulait que je me batte pour continuer de vivre. Dans quel but ? Pourtant je voulais savoir si tout ce qu’il m’avait raconté sur les lucioles était vrai. C’est en me regardant dans les yeux qu’il m’a juré la vérité. Il me mentait, je le savais. J’en eu les larmes aux yeux mais j’ai accepté et nous avons commencé une nouvelle vie.

Quelques temps plus tard, nous avons entendu des rumeurs sur des gens qui ne se transformaient pas après avoir été mordu. Puis, nous en avons rencontrés, de plus en plus. C’est moi qui ai eu l’idée du Sanctuaire. Je devais donner une seconde chance aux gens comme moi, comme Joël m’avait donné une seconde chance. Alors depuis, nous recueillons les personnes non infectés et nous les protégeons. Beaucoup de gens sont à notre recherche et veulent notre peau mais Joel mais qu’importe.

J’ai bien grandit depuis. Joël m’a trouvé quand j’avais 14 ans et aujourd’hui j’en ai 17. Je suis devenue une jeune adolescente vivant dans un monde foireux et cherchant à survivre face aux infectés et aux humains. J’ai trouvé une famille grâce à Joel, il m’a appris à jouer de la guitare et j’ai trouvé un jour un tatoueur qui me fit le tatouage que j’ai aujourd’hui. Ce dernier représente mes racines, les gens que j’ai aimé. Il couvre ma morsure et m’évite ainsi de gros problèmes. Joel est devenu une sorte de père pour moi. Il m’a sauvé la vie, je lui ai sauvé la vie et ensemble, peut être sauverons nous le monde.


black pumpkin
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 24/01/2014


Qui es-tu ?
Age du perso :: 17
Métier :: Leader du Sanctuaire
Localisation:
Voir le profil de l'utilisateur http://fuckyeah-rpg.tumblr.com/
Leader du Sanctuaire
MessageSujet: Re: Endure & Survive - Ellie Williams Mar 3 Jan - 13:20
The Last of Us
ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh Ellieeeeeeeeeeeeeeee !
Et ouais, c'est l'effet que ça me fait quand je vois la petite -devenue grande- pointer le bout de son nez !

Merveilleux de se retrouver n'est-ce pas ?
En tout cas, je suis content de voir que notre petit monde se repeuple avec les meilleurs. Donc sois la bienvenue "baby girl" et que cette aventure soit la plus belle !
avatar
Messages : 451
Date d'inscription : 08/10/2013


Qui es-tu ?
Age du perso :: --
Métier :: tourmenteur d'âmes
Localisation:
Voir le profil de l'utilisateur http://thelastofus.forumgratuit.org
Admin
MessageSujet: Re: Endure & Survive - Ellie Williams Jeu 5 Jan - 8:03
The Last of Us

TU ES VALIDEE




Mon petit espoir sur pattes, pas besoin d'en faire plus, je suis déjà conquis par ta plume.

J'ai replongé avec plaisir dans l'histoire de cette adolescente qui a grandi trop vite dans ce monde pourri qui est le sien. Et on a encore envie de la protéger contre ce qui l'entoure. Bravo !

Maintenant, tu connais la chanson. Tu sais que Joel t'attend avec impatience donc y'a plus qu'à comme on dit. Mais attention tout de même, Jacob, le grand vilain, n'est jamais loin tout comme les champignons sur pattes  mdr

Au plaisir de te lire.
Bonne installation dans notre monde chaotique que nous nous sommes choisis !


(c) Cruelly pour Never Utopia.

avatar
Messages : 451
Date d'inscription : 08/10/2013


Qui es-tu ?
Age du perso :: --
Métier :: tourmenteur d'âmes
Localisation:
Voir le profil de l'utilisateur http://thelastofus.forumgratuit.org
Admin
MessageSujet: Re: Endure & Survive - Ellie Williams
Contenu sponsorisé
Endure & Survive - Ellie Williams
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Matthew "Matt" Williams
» Allie Léna Williams essaye d'être sociable.
» Taylor Jeanne Williams, plus qu'une peste!! [100% ]
» Anna Williams [ Under Construction ]
» AELIS HOPE JOHNSON ► Hayley Williams

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The last of us :: Par où tout a commencé :: Premiers Signes de vie :: - Dossiers Validés --
Sauter vers: